« Mission mobilité »

Le rôle du garagiste, ce qui change – ce qui est maintenu.

Lors de la « Journée des garagistes suisses » 2018, des orateurs et des participants à la table ronde compétents examineront tous les aspects pertinents liés aux conséquences, pour le futur modèle commercial du garagiste, de la transformation croissante des constructeurs en prestataires de mobilité. Le colloque mettra particulièrement en avant les aspects entrepreneuriaux mais se penchera aussi sur les conséquences pour la formation et la formation continue des collaborateurs. La manifestation se terminera par le « Dîner des garagistes » qui est désormais devenu une tradition.

 

Soyez les bienvenus !

Chers membres de l’UPSA, chers invités, chers collègues, chers partenaires et amis de la branche automobile suisse

La branche automobile se retrouve confrontée à un nouveau bouleversement. La numérisation permet une nouvelle dimension de la mobilité – et donc de nouveaux domaines d'activité. Les constructeurs, les importateurs et également les fournisseurs se transforment de plus en plus en prestataires de mobilité. C’est une bonne nouvelle même si elle s’accompagne encore de nombreuses interrogations.

Dans le cadre des changements des besoins de mobilité, les garagistes et les constructeurs se voient obligés de relever de nouveaux défis et recherchent des solutions rentables axées vers l’avenir. Beaucoup d’entre eux s’interrogent sur le but de ce périple. Nul ne peut – encore – apporter de réponses concrètes.

En sa qualité d’association sectorielle et professionnelle de premier plan, l’UPSA estime donc qu’il lui incombe dans le cadre de ses missions clés d'interpréter les développements actuels et leurs conséquences sur le modèle commercial des garagistes, d’anticiper les futurs développements et de montrer à ses membres des perspectives extrêmement concrètes. La traditionnelle « Journée des garagistes suisses » est le cadre idéal pour examiner une question centrale avec des orateurs compétents et les différents participants à la table ronde : Comment le changement des besoins de mobilité se répercute-t-il sur le modèle commercial des constructeurs et donc des garagistes ?

Cette journée doit vous permettre d’être davantage prêts pour votre « Mission mobilité ».

Au nom du Comité central
Urs Wernli, président central

« Mission mobilité » Le rôle du garagiste,
ce qui change – ce qui est maintenu.

Le développement technique dynamique permet de nouvelles formes de mobilité et change les habitudes de mobilité des hommes. De nouvelles possibilités créent de nouveaux besoins – et inversement. L’industrie automobile se concentre sur les domaines stratégiques comme la connectivité, la conduite autonome, les modèles de partage et les entraînements électriques et alternatifs. La voiture totalement connectée doit faire partie un jour d'un « écosystème » numérique où se développeront une multitude de nouveaux services portant sur la mobilité. Les constructeurs partent du principe que ces services leur apporteront des revenus à l’avenir.

De nombreux garagistes se demandent quel sera précisément leur rôle dans ce concept de « Mobilité de demain ». Ils ont un pied dans la situation actuelle qui est déjà très exigeante et doivent pénétrer de l’autre pied dans un avenir que personne ne peut pour le moment décrire précisément. Il est évident qu’il en résulte des incertitudes. Seulement : tout ne va pas totalement changer. Une chose restera en effet toujours importante : la présence d’un partenaire prévenant à la réception, d'un conseiller motivé dans la salle d’exposition, de professionnels compétents dans l’atelier, tous assurant la proximité avec la clientèle. C’est la caractéristique qui les démarque et qui fait la différence grâce à la qualité, au service, à l’engagement et à l’amabilité des garagistes – aujourd'hui comme demain.

Lors de la prochaine « Journée des garagistes suisses » 2018, des orateurs et des participants à la table ronde compétents discuteront de ces thèmes actuels à la lumière de la question suivante : Que signifient les développements liés au « marché futur de la mobilité » pour les différents membres de l’UPSA ? Il ne s’agit pas seulement d'inspirer. Nous avons franchi depuis une étape de plus : il s'agit de montrer clairement la nécessité de s'attaquer aujourd’hui aux possibilités commerciales de demain.

« Lorsqu’arrive le temps où on pourrait faire quelque chose c’est que le temps où on peut agir est déjà passé. »
Marie von Ebner-Eschenbach
 

Le programme du colloque du mercredi 17 janvier 2018

La « Journée des garagistes suisses » 2018 commencera à 09h30 et proposera un programme passionnant avec des intervenants et des invités aux tables rondes compétents.
 
La manifestation sera animée par la présentatrice francophone Mélanie Freymond et par Patrick Rohr, qui vous ont déjà accompagnés à plusieurs reprises lors du colloque.
Dès
08h30
Début du traditionnel
« brunch des garagistes ».
09h30 Allocution de bienvenue, tour d’horizon actuel et attentes pour la journée par le président central de l’UPSA, Urs Wernli.
09h45 Réveillez votre potentiel numérique : Marc Walder, instigateur de digitalswitzerland et CEO de Ringier SA, expliquera pourquoi la numérisation n’est pas un thème exclusif réservé aux grandes entreprises et qu'il doit aussi être impératif pour les PME.
10h15 Prestataires de mobilité – les plans des constructeurs et leurs motifs : prof. Ferdinand Dudenhöffer.
10h45 Les conséquences du changement pour le garagiste : entretien avec le président du CECRA Jean-Charles Herrenschmidt et Gerhard Schürmann, CEO d’Emil Frey AG.
11h20 Se démarquer avec la prestation de service : intervention de motivation du président central du TCS Peter Goetschi sur les attentes des automobilistes à l’égard de leurs garagistes. Ensuite, table ronde avec les garagistes UPSA Bettina Schmid et Luzi Thomann.
12h00 Déjeuner et réseautage.
14h00 Comment les décisions d’achat sont effectivement prises : Hans-Georg Häusel, chercheur spécialiste du cerveau et conseiller, est considéré comme l’un des meilleurs orateurs d’Allemagne. Il dévoilera comment les décisions d'achat voient le jour et comment on peut les influencer.
14h35 Le modèle commercial du garage – vision d’avenir : intervention de motivation du prof. Dr Andrea Back (HSG) avec des approches et solutions pratiques pour le garage de demain. Ensuite, confrontation avec la réalité avec Kurt Aeschlimann et Dominique Kolly, garagistes et membres du comité central de l’UPSA.
15h15 Conséquences du développement sur la formation et la formation continue : intervention de motivation du professeur Pierre Dillenbourg (EFP Lausanne) sur les conséquences de la numérisation sur la formation et la formation continue dans la branche automobile. Ensuite, discussion avec Olivier Maeder (UPSA) et Flavio Helfenstein (responsable Mission WorldSkills).
15h55 Exposé clé et classification exclusive : le professeur Ferdinand Dudenhöffer (Center Automotive Research de l’université de Duisburg-Essen) réfléchira sur la journée et estimera le développement actuel de la branche automobile en exclusivité pour les participants au colloque.  
16h25 Clôture de la partie officielle du colloque par Urs Wernli.
Dès
16h30
Apéritif et discussions : exposition des dernières voitures de course électriques de l’EPF et de la Haute école spécialisée bernoise avec possibilité d’échanges techniques avec les membres de l’équipe présents. Il sera par ailleurs possible de discuter en personne avec le professeur Ferdinand Dudenhöffer qui profitera de l’occasion pour dédicacer à la demande son nouveau livre (« Wer kriegt die Kurve? Zeitenwende in der Auto-Industrie »). De plus, des prix intéressants peuvent être gagnés dans le casino des sponsors partenaires.
18h00 Cette année, il ne faut en aucun cas manquer le « Dîner des garagistes »
Évitez le trafic du soir après le colloque et offrez-vous une soirée détendue avec la personne qui vous accompagne. Échangez avec des collègues de toute la Suisse autour d'un délicieux repas dans une ambiance raffinée. Nous vous proposons en plus un programme cadre intelligent et divertissant avec deux grands noms du sport automobile – à savoir Norbert Haug et Mario Illien. Cette manifestation se poursuivra jusqu’à env. 20h30. Il est nécessaire de s’inscrire.
 
  
Sous réserve de modifications des horaires et du programme

«Like us on Facebook»!
Ne ratez pas les nouveautés de l’Union et suivez-nous - avant, pendant et aussi après le colloque !

Droits d’inscription, déjeuner inclus

Pour les membres de l’UPSA :
CHF 260, hors TVA
Remise pour inscription précoce : 10 % jusqu’au 10 novembre 2017
 
Pour les non-membres :
CHF 310, hors TVA
Remise pour inscription précoce : 10 % jusqu’au 10 novembre 2017
 
Chaque membre de l’UPSA peut amener une personne en formation gratuitement.
Veuillez noter son nom sur le formulaire d’inscription.
 
eventhalle_452px.jpg
 
Et à partir de 18h00 « Dîner des garagistes » – trois plats, du divertissement et un temps d'échange entre collègues

Participation aux frais de CHF 80 par personne.


jetzt_anmelden_button.png



 

Le lieu du colloque

wank_center_eingang_452px.jpg
 
Difficile de trouver un lieu aussi adapté que le Kursaal pour organiser à Berne un colloque au-dessus des toits de la ville fédérale. Le panorama sur la ville et ses environs est à vous couper le souffle, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives et pas uniquement sur le plan symbolique. Avec son infrastructure à la pointe de la modernité, sa gastronomie haut de gamme et sa salle impressionnante, ce lieu de colloque offre une atmosphère très spéciale..
 
Lieu / plan d'accès

Kursaal Bern, Kornhausstrasse 3, 3000 Berne
www.kursaal-bern.ch


 

Hôtels


hotel_allegro_452px.jpg
 
hotel_allegro_zimmer_452px.jpg
 
Kursaal

Le Kursaal offre des possibilités d’hébergement avec son hôtel quatre étoiles supérieur Allegro. Il est possible de réserver directement sur Internet (www.kursaal-bern.ch/hotel) ou par téléphone (031 339 55 00).

On trouve toute une série d’hôtels à proximité du Kursaal. D’autres possibilités d’hébergement sont présentées sur le site Internet consacré au tourisme bernois « Bern Tourismus » (www.bern.com).
Pour plus d'informations :
Pour plus d'informations :
UPSA, Monique Baldinger, Wölflistrasse 5, Case postale 64, 3000 Berne 22
téléphone 031 307 15 26 fax 031 307 15 16, monique.baldinger@agvs-upsa.ch

 
Le programme en bref
 
09h30 à 16h30 :
Le programme du jour
 
16h30 à 17h45 :
Apéritif et discussions
 
18h00 à 20h00 :
« Dîner des garagistes »

Animation

freymond_rohr_452px.jpg
 
Mélanie Freymond
Cette présentatrice aux origines belges fait partie intégrante de l’équipe de la « Journée des garagistes suisses » depuis 2016. Elle est notamment connue en Romandie comme présentatrice de la Télévision Suisse Romande (TSR) et Rouge FM. Avec son charme, elle enchante non seulement les invités francophones du colloque mais également les germanophones. C’est ce qui explique pourquoi l’utilisation des casques de traduction a diminué au cours de ces dernières années.
Patrick Rohr
Ce Valaisan compte parmi les présentateurs les plus connus de Suisse même s’il a beaucoup réduit son engagement dans les médias publics. Au cours de ces dernières années, Patrick Rohr a suivi une formation de photographe à la célèbre haute école « Fotoacademie » d’Amsterdam. Il fait des déplacements internationaux comme photographe plusieurs fois par an. Mais un rendez-vous fixe est toujours noté dans son agenda : la « Journée des garagistes suisses ». C’est aussi pour lui l’expression de son attachement à la branche automobile suisse.
 

Les intervenants et les invités à la table ronde
(par ordre d’intervention)

Marc Walder
Cet ancien professionnel du tennis est l’un des responsables médiatiques les plus célèbres de Suisse en sa qualité de CEO de Ringier SA. Le groupe médiatique a été résolument diversifié et numérisé sous sa houlette. Marc Walder est le fondateur de l'initiative de site digitalswitzerland où plus de 70 entreprises parmi les plus importantes de Suisse s’engagent pour le développement économique numérique et la transformation numérique du pays. L’organisation est entre autres soutenue par la Présidente de la Confédération Doris Leuthard et le Conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann.


Ferdinand Dudenhöffer
Originaire de l’industrie automobile où il a notamment travaillé pour Adam Opel AG et Porsche, Ferdinand Dudenhöffer enseigne aujourd'hui l’économie d’entreprise générale et l’économie automobile à l’université de Duisburg-Essen. Le fondateur et directeur du « CAR – Center Automotive Research » fait partie des experts les plus connus de l’industrie automobile de l’espace germanophone.


Jean-Charles Herrenschmidt
Le président du groupe français Métin préside depuis septembre 2016 le CECRA, le Conseil européen du commerce et de la réparation automobile. En sa qualité de représentant de 24 associations nationales – dont l’UPSA – avec un total de 336 720 concessionnaires et ateliers, le CECRA défend les intérêts des garagistes au niveau européen.


Gerhard Schürmann
En tant que CEO du groupe Emil Frey, Gerhard Schürmann dirige une entreprise internationale comptant plus de 6’000 collaborateurs dans des garages, des sociétés de financement et des entreprises du secteur des prestations. En Allemagne, le groupe est notamment actionnaire principal du Schwabengarage, le plus gros concessionnaire Ford au monde. Le groupe Emil Frey représente près de deux douzaines de marques et réalise un chiffre d’affaires estimé à 7 milliards de francs suisses.


Peter Goetschi
Cet avocat fribourgeois directeur de KPMG Freiburg est le président central du Touring Club Suisse (TCS) depuis 2011. En sa qualité d’organisation d'intérêt général, le TCS défend les intérêts de ses près de 1.5 million de membres principalement dans le domaine de la mobilité et de la sécurité routière. Il dirige aussi sa propre académie depuis 2008 répondant à des questions portant sur la mobilité de demain.


Bettina Schmid
Avec sa mère Doris et son père Werner, Bettina Schmid dirige le Garage Schmid de Reinach, une concession Honda et Mitsubishi active depuis 30 ans. L’entreprise se démarque notamment de la concurrence par sa propre « Edition Schmid » – des modèles en édition spéciale qu’on ne trouve sous cette forme que dans cette entreprise.


Luzi Thomann
Depuis la fondation de l’entreprise en février 1995, Thomann Nutzfahrzeuge AG n’a presque pas passé d’année sans remporter un prix national ou international pour son travail de qualité. Le propriétaire Luzi Thomann incarne avec son nom de famille des prestations professionnelles. Il est présent chaque jour sur le terrain avec son épouse.


Hans-Georg Häusel
Qu’est-ce qui motive le client au plus profond de lui-même ? Pourquoi achète-t-il ? Et surtout : Que faut-il faire pour qu’il achète davantage ? À l’aide de nouvelles découvertes fascinantes de la recherche sur le cerveau, le Dr Hans-Georg Häusel initiera les participants au secret de ce qui se passe vraiment dans la tête du client. En 2011, son livre « Brain View » s’est hissé sur la liste des 100 meilleurs livres économiques de tous les temps.


Andrea Back
Cette professeure d’économie d’entreprise de l’école supérieure de Saint-Gall a développé des scénarios et possibilités de solutions pour le garage de demain ainsi que de futurs facteurs de succès sur mandat de l’UPSA avec une équipe d’étudiants dans le cadre du projet « Vision 2025 pour les garages ». Le travail constitue une des bases du développement de nouvelles prestations de l’Union axées sur la valeur utile en faveur de ses membres.


Kurt Aeschlimann
Le garagiste Kurt Aeschlimann est actif dans l’automobile depuis plus de 40 ans. Il fait bouger l’Oberland bernois avec l’équipe de 20 collaborateurs du garage « Autohaus Thun-Nord » de Steffisburg. L’entrepreneur est membre du comité central de l’UPSA où il assume entre autres la responsabilité du dossier « numérisation ». Kurt Aeschlimann est aussi le président de la section UPSA de Berne.


Pierre Dillenbourg
Ancien enseignant de primaire, Pierre Dillenbourg a un titre de docteur en sciences informatiques dans le domaine de l’intelligence artificielle en mettant l’accent sur la formation. Il travaille depuis 2002 à l’EPF de Lausanne où il dirige le département des technologies pédagogiques modernes en tant que professeur responsable. Il est par ailleurs directeur du « Center for Digital Education ».


Flavio Helfenstein
Depuis sa victoire aux WorldSkills 2011 de Londres, ce Lucernois est l’un des visages les plus connus de la relève de la branche automobile suisse. Il dirige aujourd’hui le garage Helfenstein AG à Hildisrieden (LU) avec son frère Guido. Sa passion : le département de course automobile du garage « Helftec ». Flavio Helfenstein est actuellement aussi engagé comme expert en chef dans le cadre des WorldSkills.


Dominique Kolly
Le garage G. Kolly SA situé à Le Mouret dans le canton de Fribourg est dirigé par Dominique Kolly depuis 1996. Active sur le marché depuis 36 ans, l’entreprise accorde une grande importance à l’innovation. Dans ce contexte, elle a notamment développé un système télématique améliorant significativement l’efficacité logistique des flottes. Dominique Kolly siège au comité central de l’UPSA et est responsable du service Utilitaires.


Olivier Maeder
En tant que membre de la direction de l’Union professionnelle suisse de l'automobile (UPSA), Olivier Maeder dirige le service formation depuis 2013. Ce mécanicien d'automobiles de formation a travaillé dans différentes écoles professionnelles comme enseignant spécialisé et comme formateur technique. Avant d’entrer au service de l’UPSA, Olivier Maeder a travaillé pour Mercedes-Benz Automobiles SA (Merbag). À son dernier poste en date, il dirigeait la filiale de Stäfa.


Norbert Haug
En sa qualité de responsable du sport automobile de Mercedes-Benz, Norbert Haug a contribué de manière déterminante à la renaissance de la Flèche d’argent et à ses succès passés et actuels. Le résultat de 22 années à la tête de l’écurie de Formule 1 : quatre titres de champion du monde des pilotes et deux titres de champion du monde des constructeurs. On oublie presque une chose : sous sa direction, Mercedes-Benz a été la marque ayant enregistré le plus de succès en DTM. Le bilan de Norbert Haug en une phrase : sur plus de 900 courses réalisées dans toutes les grandes catégories du sport automobile, Mercedes en a remporté plus de 400 sous sa houlette – dont 80 rien qu’en Fformule 1 et plus de 140 en DTM.


Mario Illien
Le copropriétaire de la forge de moteurs Ilmor a remporté deux fois le prix « Louis Schwitzer Award for Engineering Innovation Excellence ». Il est considéré comme le « Pape du moteur ». Mario Illien est engagé en Formule 1 avec son équipe depuis 1991 d’abord pour des écuries comme March, Tyrrell, Sauber et Pacific avant l’arrivée de Mercedes en 1993. À partir de 1995, les voitures de Formule 1 de l’écurie courent avec un moteur McLaren construit par Mario Illien.
 
 
C’est grâce à l’action déterminante de Norbert Haug en tant que chef d’écurie et de Mario Illien en tant que constructeur des moteurs que Mercedes-Benz a pu redevenir champion du monde en 1998 avec Mikka Häkinnen pour la première fois des temps modernes.

Arrivée

Arrivée en voiture :
Le lieu de la manifestation ne disposant que d’un nombre très limité de places de stationnement, un service de navettes a été mis en place depuis Bern-Wankdorf. Nous vous recommandons d’utiliser cette offre. Le parking P 1/2/3 près de BEA-Expo sur la Papiermühlestrasse est accessible directement à partir de la sortie d’autoroute « Bern-Wankdorf ». Il est aussi possible de se garer dans le parking Rathaus (payant) situé à env. 15 minutes à pied du Kursaal.

Anfahrtsplan BEA-Expo [PDF]

Les navettes quittent Bern EXPO aux heures suivantes :
07h45, 08h00, 08h15, 08h30, 08h45, 09h00, 09h15.

Retour à Wankdorf l’après-midi :
16h30, 16h45, 17h00, 17h15.

Après le « Dîner des garagistes » à
20h00, 20h15, 20h30, 20h45, 21h00 et 21h15.
Arrivée en voiture (www.sbb.ch):
Le lieu de la manifestation ne disposant que d’un nombre très limité de places de stationnement, un service de navettes a été mis en place depuis Bern-Wankdorf. Nous vous recommandons d’utiliser cette offre. Le parking P 1/2/3 près de BEA-Expo sur la Papiermühlestrasse est accessible directement à partir de la sortie d’autoroute « Bern-Wankdorf ». Il est aussi possible de se garer dans le parking Rathaus (payant) situé à env. 15 minutes à pied du Kursaal.
Impressions de la « Journée des garagistes suisses de 2017 »