C'est parti!

14 février 2020 agvs-upsa.ch – Dans le cadre d’une collaboration unique au monde, différentes entreprises suisses conçoivent actuellement une mobilité électrique basée sur l’hydrogène durable, visionnaire et pionnière, pour les véhicules utilitaires et particuliers. Après une phase de préparation, la mise en œuvre industrielle commence cette année.

20200217_h2_fr.jpgpd. L’une des forces motrices de cette nouvelle forme de mobilité, l’Association Mobilité H2 Suisse, s’engage pour une extension rapide d’un réseau de stations d’hydrogène sur tout le territoire et pour l’utilisation de véhicules utilitaires électriques à pile à combustible à la fois sur une base économique privée et avec de l’hydrogène vert provenant de sources d’énergie 100 % renouvelables. Avec Christian Cavegn AG, Emmi (Schweiz) AG, Schöni Transport AG et Gebrüder Weiss AG, l’Association compte désormais 19 membres, qui opèrent 2000 stations-service et plus de 5000 camions.

Daniel Schöni, propriétaire de Schöni Transport AG: «En tant qu’entreprise de transport, nous prenons très au sérieux notre responsabilité vis-à-vis de l’environnement et la mise en œuvre des objectifs climatiques ainsi que le fait que seules des solutions pragmatiques, réalisables et économiquement viables pourront perdurer. Jusqu’ici nous ne disposions pas des technologies nécessaires. Mais cette technologie existe désormais et l’association met en œuvre ces nouvelles possibilités rapidement, de manière cohérente et sur une base économique privée: un travail de pionnier ‹made in Switzerland›, qui retient l’attention d’acteurs dans le monde entier.»

Le deuxième jalon de la mise en place du cycle de production d’hydrogène durable se nomme station-service. Outre la station-service à hydrogène existante à Hunzenschwil (Coop), cinq autres sites seront exploités d’ici à la fin 2020, à savoir Agrola/LANDI à Zofingue, AVIA à Saint-Gall et à Rümlang, ainsi que Coop à Dietlikon et à Crissier. AVIA à Saint-Gall sera la prochaine station à être mise en service le 17 avril 2020. Martin Osterwalder, responsable Développement d’entreprise: «L’élargissement du réseau de stations-service de Saint-Gall à Lausanne marque, en Suisse, le début d’une nouvelle ère de la mobilité. L’utilisation des véhicules électriques à pile à combustible ne diffère pas de celle des véhicules à essence. Dans le futur, le plein se fera aux mêmes endroits, durera le même temps et offrira une autonomie similaire, de 500 à 700 kilomètres.»

Avec la production locale d’hydrogène vert, l’extension à six stations-service H2 cette année et la mise en circulation des véhicules utilitaires électriques à hydrogène Hyundai Xcient, la mobilité hydrogène deviendra réalité en 2020 dans notre pays. Jörg Ackermann, président de l’Association Mobilité H2 Suisse: «Le cycle de production est complet. Et ce n’est pas tout: il se développe systématiquement, en cela que les membres de l’association, Hydrospider SA, Hyundai Hydrogen Mobility SA et H2 Energy Holding SA mettent en œuvre cette vision dans le cadre d’une approche unique au monde. Le grand nombre de réactions et de retours de futurs clients nous confirment que les visions et les investissements de ces entreprises vont dans la bonne direction pour atteindre véritablement et durablement les objectifs climatiques du transport routier.»

 

Restez informé et abonnez-vous à la newsletter AGVS !
S'abonner maintenant


 

 

 





 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires