De l’Oberland zurichois au marché mondial

23 août 2019 upsa-agvs.ch – Comment une entreprise familiale de Madetswil, dans l’Oberland zurichois, a-t-elle pu devenir l’un des acteurs mondiaux dans le secteur des huiles et des lubrifiants ? Grâce à sa grande créativité, à sa propension au risque élevée, à son savoir-faire technologique et à son flair pour les tendances. La famille Lämmle fête les 70 ans de Panolin.
 

Christian et Silvan Lämmle ont accueilli de nombreux représentants des médias à la conférence de presse. 

sco. Que ce soient les ascenseurs de la tour Eiffel, les systèmes hydrauliques de la gigantesque roue du « London Eye » ou encore les écluses du Canal de Panama, tous ces mécanismes fonctionnent avec et grâce aux lubrifiants de Madetswil. Pour l’entreprise familiale des Lämmle, il s’agit de mandats phares au rayonnement énorme.
 
La famille Lämmle est Panolin, et Panolin est la famille Lämmle. Fondée en 1949 par Bernhard Lämmle, l’entreprise a ensuite été reprise par ses fils Christian et Patrick. La troisième génération tient la barre depuis 2012 : Silvan Lämmle est responsable de la société suisse de distribution Panolin AG et Sarah Mohr-Lämmle de Panolin Production SA. En tant que CEO, Daniel Zimmermann dirige la distribution internationale depuis 2017 avec Panolin International Inc. Avec Tim Lämmle, qui assume la vice-présidence de Panolin International Inc., sa succession est d’ores et déjà réglée. 

Aujourd’hui, le groupe emploie 90 collaborateurs à Madetswil et quelque 400 personnes travaillent pour Panolin à travers le monde. Ce sont les seuls chiffres connus. La société anonyme familiale ne publie ni son chiffre d’affaires, ni ses recettes. L’entreprise est florissante. Il faudra se contenter de cette information.

Trois nouveautés et une journée portes ouvertes
Les Lämmle se sont fait un nom avec leurs huiles hydrauliques écologiques biodégradables. Leur percée à l’international s’est faite en 1984 grâce à l’huile Panolin HLP Synth. Lors de la conférence de presse donnée à l’occasion de son anniversaire, Panolin a présenté trois nouvelles innovations dans la foulée, dont un complément à la HLP Synth. Avec Panolin Sprint, les Lämmle mettent une nouvelle huile hydraulique biodégradable sur le marché. « Cette huile écologique haute performance est 20 à 30 % meilleur marché que notre Panolin HLP Synth, mais elle est dotée de la technologie Panolin et compatible avec la HPL Synth », a expliqué Tim Lämmle. Avec cette huile hydraulique, on se rapproche à grands pas de la mission que s’est fixée l’entreprise, à savoir de faire des lubrifiants biologiques un standard mondial.
 
Silvan Lämmle a présenté une deuxième innovation, le « Second life concept ». Dès 1er septembre, Panolin transformera une grande partie des huiles minérales classiques en huiles de base recyclées. « Le cycle des matériaux est ainsi bouclé », a déclaré Silvan Lämmle. Le principe est simple : au terme de leur durée d’utilisation, les huiles usagées ne seront plus éliminées, mais re-raffinées. « Sur le plan technique, ces huiles de base recyclées sont meilleures que les huiles minérales traditionnelles, » affirme Silvan Lämmle. « Grâce à des chaînes moléculaires plus pures, les lubrifiants recyclés produisent moins de dépôts, sont plus résistants au vieillissement et préservent les ressources. » De telles huiles recyclées devraient constituer environ 35 % des produits de Panolin. À la question des journalistes concernant le nombre de tonnes que cela représente, Silvan Lämmle a répondu avec un sourire malicieux, dans la plus pure tradition de la société familiale : « Cela représente 35 % des tonnes d’huile que nous vendons. » Il s’agit de centaines de milliers de litres, a-t-il finalement précisé. « Panolin est la première marque à produire avec brio ces huiles de base revalorisées. »

Patrick Lämmle, président du CA de Panolin International Inc., a présenté la troisième nouveauté. Le Panolin eCool HP est un fluide synthétique destiné aux composants dans l’électromobilité. Il sera utilisé pour le refroidissement des batteries, des moteurs électriques et des câbles. Depuis 18 mois, Panolin travaille avec l’un des principaux constructeurs de stations de rechargement et intervient dans le refroidissement des câbles de recharge. Et Patrick Lämmlede préciser : « Les avantages d’un refroidissement optimal sont les suivants : performance accrue, temps de chargement réduits et durée de vie prolongée. »

Les Lämmle fêtent les 70 ans d’existence de Panolin lors d’une journée portes ouvertes le 24 août. À cette occasion, ils ouvrent les portes de leur entreprise de Madetswil à la population et à toutes les personnes intéressées. Cet Open Day dure de 9 h 00 à 17 h 00 et propose des attractions, à manger et à boire ainsi que des divertissements pour toute la famille. L’Oktoberfest qui se tiendra ensuite sur la « Panolin-Wiesn » est déjà complète.

À propos : le fondateur de l’entreprise, Bernhard Lämmle, aurait trouvé le nom Panolin un dimanche alors qu’il fumait un cigare dans son bain. « Ça y est, je l’ai ! Panolin ! » aurait crié le chef d’entreprise tout excité à sa femme, a raconté Christian Lämmle, président du CA de Panolin Holding AG. « Elle avait trouvé le nom formidable, ou du moins elle avait fait tout comme... »

Information complémentaires : https://panolin.com/fr/

L'affaire familiale à Madetswil (de gauche à droite) : Tim Lämmle, Patrick Lämmle, Sarah Mohr-Lämmle, Silvan Lämmle, Christian Lämmle.
 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires