Le conseil d’État de Zurich choisit des modes de déplacement écologiques

7 octobre 2019 upsa-agvs.ch – Le canton de Zurich a acquis deux nouveaux véhicules de service pour ses conseillers d’État. Les Hyundai Nexo à moteur à hydrogène remplacent ainsi les anciens modèles essence et diesel.


Le conseiller d’État zurichois Mario Fehr avec la Hyundai Nexo.​

abi. Outre les voitures électriques, le canton de Zurich mise également sur les moteurs à hydrogène pour sa flotte de véhicules. Le canton vient d’acquérir deux Hyundai Nexo à moteur à hydrogène en guise de voitures de fonction pour le conseil d’État. « Nous voulons donner l’exemple. Nous contribuons ainsi à développer les nouvelles technologies et à les ancrer dans le canton de Zurich », affirme Mario Fehr, conseiller d’État et Directeur de la sécurité, dans un communiqué paru vendredi. Le canton a décidé délibérément d’utiliser non seulement des voitures électriques à batterie, mais également de montrer un signal fort en faveur des véhicules électriques à hydrogène comme alternative. « Nous restons ouverts à tous les systèmes de motorisation. »

La stratégie de flotte de la Direction de la sécurité, qui comprend entre autres la police cantonale et l’office de la circulation routière, prévoit de réduire les émissions de CO2 et d’encourager les nouvelles motorisations. On le constate auprès de la police cantonale, par exemple, qui, avec 600 voitures, représente la plus grosse flotte au sein de l’administration. Près de 13 % de ces véhicules sont équipés d’une nouvelle motorisation : la police possède 46 véhicules hybrides et hybrides rechargeables, 23 modèles au biogaz et huit voitures électriques.

L’office de la circulation routière compte sept voitures entièrement électriques et une hybride rechargeable dans son parc de 40 véhicules. Les deux modèles à hydrogène s’ajoutent désormais à cette liste.
 
 

Restez informé et abonnez-vous à la newsletter AGVS !
S'abonner maintenant


 

En outre, l’office de la circulation routière a lancé un projet : sur son site de Zürich-Albisgütli, une station-service délivrant de l’hydrogène et plusieurs stations de recharge électrique rapide devraient voir le jour. Jusqu’à présent, le canton ne dispose que d’une seule station d’hydrogène. Elle est située près du laboratoire de recherche de l’Empa, à Dübendorf. « Une bonne infrastructure de recharge est l’une des clés pour que les véhicules électriques et à hydrogène puissent s’implanter », estime Peter Kyburz, chef l’office de la circulation routière.

Le constructeur désigne la Hyundai Nexo par « FUV » pour Future Utility Vehicle. Selon Hyundai, ce modèle est une combinaison de SUV Crossover doté des technologies électriques les plus récentes, de nombreuses fonctions d’assistance à la conduite et d’un design moderne.

Sur le segment des véhicules électriques actuellement disponibles, avec batterie ou pile à combustible, la Nexo, avec ses 666 kilomètres (Test WLTP) ou 756 kilomètres (NEDC), présente la plus grande autonomie. Ces valeurs sont comparables à celles des moteurs à combustion conventionnels. De plus, les véhicules à pile à combustible de Hyundai, tout comme les modèles électriques à batterie, n’émettent pas de gaz d’échappement localement, mais uniquement de la vapeur d’eau.

Le constructeur souligne un autre atout de ses véhicules à pile à combustible : le filtrage et le nettoyage de l’air ambiant. Selon Hyundai, le filtre ultra-performant intégré dans la Nexo permet de filtrer 99,9 % de toutes les particules fines présentes dans l’air et qui circulent à travers le filtre pendant la conduite.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires