Le Conseil fédéral prévoit un premier assouplissement prudent

17 février 2021 agvs-upsa.ch – Le Conseil fédéral a présenté son plan d'ouverture pour le plus grand plaisir des garagistes et soumet maintenant ses propositions aux cantons. À partir du 1er mars, les véhicules pourront à nouveau être vendus dans les showrooms et à l'extérieur. 

20210217_br_screenshotberset_text.jpg
Le Conseil fédéral prévoit un premier assouplissement prudent à partir du 1er mars. Source: Screenshot admin.ch

mig/pd. Le nombre d’infections a poursuivi sa baisse ces dernières semaines. La situation épidémiologique reste toutefois fragile en raison des nouvelles souches, plus contagieuses, du virus. Lors de sa séance du 17 février 2021, le Conseil fédéral a analysé la situation. Il propose un assouplissement prudent et progressif, afin de redonner davantage de place à la vie économique et sociale tout en évitant au maximum une troisième vague épidémique. Dans une première étape, il s’agit de n’autoriser que les activités présentant un risque limité de contamination.

Les commerces, showrooms de la branche automobile,  les musées et les salles de lecture des bibliothèques doivent ainsi pouvoir rouvrir dès le 1er mars, de même que les espaces extérieurs des zoos et des jardins botaniques ainsi que les installations de sport et de loisirs. Les manifestations privées de 15 personnes au maximum doivent à nouveau être possibles à l’extérieur. Les jeunes jusqu’à 18 ans doivent de nouveau avoir accès à la plupart des activités sportives et culturelles. Le Conseil fédéral se prononcera définitivement sur ces assouplissements le 24 février, après avoir consulté les cantons.

Deuxième étape avant Pâques
La deuxième étape des assouplissements est prévue le 1er avril et pourrait par exemple concerner les manifestations culturelles et sportives accueillant du public (dans un cadre très restreint), de même que les activités sportives à l'intérieur et les terrasses des restaurants. Ces assouplissements sont conditionnés à une évolution favorable de la situation épidémiologique, que le Conseil fédéral mesurera grâce aux indicateurs suivants : le taux de positivité doit être inférieur à 5%, l'occupation des lits aux soins intensifs par des patients COVID-19 doit être inférieure à 25%, le taux de reproduction moyen des sept derniers jours doit être inférieur à 1 et l'incidence sur deux semaines le 24 mars ne doit pas dépasser celle observée au 1er mars lors du début des assouplissements. A noter qu'aucun automatisme n'est prévu: le Conseil fédéral prendra sa décision en combinant ces différents paramètres.

Communiqué du Conseil fédéral
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires