Le marché des véhicules utilitaires profite d’une conjoncture économique stable

5 octobre 2018 upsa-agvs.ch - Davantage de véhicules utilitaires légers et de camping-cars : le marché des véhicules utilitaires profite de la stabilité de la conjoncture économique suisse. Seul le marché des camions est légèrement en retrait par rapport à l’année précédente. Tout ce qu’il faut savoir sur les véhicules utilitaires, de la fixation du chargement jusqu’aux bons pneus, est présenté dans la nouvelle édition d’AUTOINSIDE.

pd/abi. Le marché suisse des véhicules utilitaires se porte extrêmement bien sur les neuf premiers mois de l’année avec plus de 31 000 unités vendues. Les véhicules utilitaires légers en sont le principal moteur : 23 739 véhicules neufs ont été immatriculés dans cette catégorie en Suisse et au Liechtenstein, soit 349 ou 1,5 % de plus que sur la même période l’année précédente, comme l’indique auto-suisse. Une performance remarquable sachant que l’année précédente était déjà très bonne en termes de ventes et que la branche enregistrait une baisse du marché après trois ou six mois.
 
Les véhicules utilitaires légers tels que les véhicules de livraison sont majoritairement achetés par des PME. Les véhicules légers de moins de 2,25 tonnes ainsi que les modèles lourds dont le poids est compris entre 3,45 et 3,5 tonnes se sont arrogés l’essentiel de la demande.
 


 
Les camping-cars sont demandés
Les véhicules de transport de personnes, catégorie qui inclut notamment les camping-cars, les minibus, les voitures et les bus, continuent de bénéficier d’une période radieuse. Après neuf mois, la catégorie enregistre une progression de 0,9 %, correspondant à 36 immatriculations sur un total de 4214 véhicules nouvellement immatriculés. Les camping-cars représentent 84 % de la catégorie avec 3552 immatriculations. Ils ont eux-mêmes progressé de 79 véhicules (+2,3 %).

Les camions légèrement en dessous de leur niveau record
La situation des camions est elle aussi favorable. Bien que le niveau record de l’année 2017 n’ait pu être tout à fait maintenu après les trois premiers trimestres, la baisse est minuscule : avec 3454 camions immatriculés, il ne s’agit que d’un recul de 1,8 % (62 véhicules) par rapport à la même période de l’année 2017. Il est donc parfaitement possible que le record de l’année précédente soit dépassé. De légers décalages de demande ont été constatés au sein des différentes catégories de poids par rapport aux trois premiers trimestres 2017, ce qui est normal pour un marché de véhicules utilitaires lourds fluctuant.
 
Ce sont au total 256 693 véhicules motorisés neufs, dont 225 286 voitures de tourisme, qui ont été mis en circulation en Suisse et au Liechtenstein au cours des neufs premiers mois de l’année. Il s’agit là d’une baisse de 2,2 % ou de 5874 véhicules par rapport à la même période de l’année précédente.
 

L’édition de novembre d’AUTOINSIDE est entièrement dédiée aux véhicules utilitaires : outre l’acquisition et l’entretien de flottes de véhicules, le numéro aborde également la fixation des chargements et les systèmes correspondants.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie