«Nous voulons devenir le no 1 du marché»

Avec « Car For You », Autoricardo entend bousculer le marché des véhicules en ligne. La nouvelle plate-forme entre en jeu dans le processus avant ses concurrentes en aidant les acheteurs potentiels dès l’étape du choix d’un modèle et d’une marque. Ivo Streiff, CEO d’Autoricardo, explique comment « Car For You » compte s’y prendre pour séduire à la fois les garagistes et les automobilistes.

sco. Monsieur Streiff, AXA et Tamedia ont fondé une joint-venture en 2018. Quel est le but de cette coopération?
Ivo Streiff: Avec cette joint-venture, nous sortons des sentiers battus, et grâce à cette nouvelle plate-forme pour les véhicules d’occasion, nous proposons une expérience utilisateur totalement inédite en Suisse et des services prometteurs dans le secteur de la mobilité. Au début, nous nous concentrerons sur les utilisateurs possédant des connaissances limitées sur les véhicules, et les accompagnerons dans le choix d’un véhicule adéquat. Quant aux garagistes, nous leur offrirons une alternative valable aux places de marché existantes. Aujourd’hui deuxièmes sur le marché, nous voulons devenir no 1 à moyen terme.

Où en est votre nouveau site web? 
Il se trouve actuellement en phase de test finale ; nous déploierons la plate-forme petit à petit à partir du mois de février. 
À qui s’adresse l’offre ? Aux garagistes ou aux particuliers qui souhaitent vendre leur voiture ?
Après le lancement du nouveau site web « Car For You », nous ne proposerons, dans un premier temps, que des véhicules de garagistes. Au fil de l’année, les particuliers pourront se mettre à vendre les leurs. 

Quels sont les avantages du nouveau site par rapport à Autoricardo et à son principal concurrent, AutoScout24? 
Au moment de leur première visite, nombreux sont les utilisateurs qui ne savent pas encore, au fond, quelle voiture ils recherchent. C’est là que nous entrons en jeu, en les aidant à prendre des décisions en fonction de leurs besoins, de manière à ce qu’ils trouvent la voiture idéale. Une première version du site a d’ores et déjà été lancée, mais de nouveaux services et fonctionnalités ainsi que des améliorations viendront s’y greffer progressivement ces prochains mois. 

Une des fonctionnalités montrera au client si le prix d’une offre est équitable. N’attisez-vous pas ainsi la guerre des tarifs?
Nos efforts se concentrent sur l’expérience utilisateur de nos clients. Nous avons à cœur de leur transmettre des offres transparentes et équitables venant de fournisseurs fiables, afin de nous positionner comme un partenaire de confiance. Cette analyse du prix a pour vocation de répondre aux besoins de nos clients en matière de sécurité et de transparence, et non d’attiser la guerre des prix. Nous sommes persuadés que cette fonctionnalité renforcera la confiance des clients dans les fournisseurs sérieux, et augmentera en fin de compte le nombre de transactions réalisées.

Pourquoi créer un nouveau site ? Pourquoi n’intégrez-vous pas ces nouveaux services dans Autoricardo? 
Ces dernières années, Autoricardo s’est fait une place sur le marché, et a ainsi acquis une notoriété dont nous aurions pu profiter. Mais avec « Car For You », nous voulons sortir des sentiers battus et proposer d’autres fonctionnalités : tandis qu’Autoricardo est surtout connu comme un site d’échange de véhicules d’occasion, avec des petites annonces et des ventes aux enchères, « Car For You » mise sur une nouvelle expérience utilisateur, simplifiée, pour tous ceux qui s’intéressent à un véhicule. Les deux plates-formes sont donc totalement différentes. 

Que doit faire un garagiste s’il veut que son offre sorte du lot parmi les milliers de véhicules proposés?
Une bonne annonce constitue la carte de visite du vendeur, et elle augmente considérablement ses chances de parvenir à ses fins. Les éléments les plus importants sont tout d’abord les photos. Ne dit-on pas qu’une photo vaut plus que mille mots ? Tous les véhicules devraient être documentés par de bonnes photos. La qualité prime la quantité ! Notre vue à 360° peut vite s’avérer profitable pour le garagiste, car elle lui permettra de documenter la voiture très facilement avec la caméra de son smartphone. Ensuite, il faut savoir qu’à long terme, la sincérité paye. Une description honnête de l’état de la voiture et quelques mots sur son histoire soutiennent l’utilisateur dans son choix, et accroissent la qualité des demandes. Enfin, les données constituent un atout majeur. Encore et toujours, nous constatons que les données du véhicule ne sont pas indiquées, ou qu’elles sont incomplètes. Les garagistes qui se donnent la peine de soumettre autant d’informations que possible sortiront du lot : ils recevront davantage de demandes, et des demandes plus concrètes.

Quelques photos sur «Car For You» ou AutoScout24, une description du véhicule, un numéro de téléphone ou une adresse e-mail ne suffisent donc plus?
Ah non, c’est certain. Les utilisateurs des places de marché en ligne sont aujourd’hui beaucoup plus exigeants qu’il y a quelques années encore. L’innovation et l’information sont de plus en plus déterminantes, et cela se reflète dans la fidélité de la clientèle. La convivialité et le design de la plate-forme sont également des points importants. Nous accordons la plus grande attention à tous ces aspects et les développons constamment.

Comment le site «Car For You» soutient-il les garagistes dans la gestion des occasions et la vente de véhicules? 
Nous sommes avant tout un partenaire et un intermédiaire pour les garagistes, notre but étant de les mettre en contact avec autant d’acheteurs potentiels de qualité que possible. Grâce au réseau de médias de Tamedia, nous leur ouvrons les portes de près de 80 % des ménages suisses. Autrement dit, nous amenons les acheteurs potentiels dans leur show-room. En revanche, les aider à gérer leurs voitures d’occasion et à vendre des véhicules n’est pas notre priorité.

Les plates-formes en ligne proposent des véhicules neufs et d’occasion. Pourtant, l’achat proprement dit se fait généralement chez le vendeur, comme avant, après avoir vu le véhicule et l’avoir essayé. À terme, la transaction pourra-t-elle être réalisée directement sur la plate-forme?
Cette tendance existe, certes, mais elle n’est pas encore aussi développée en Suisse que sur d’autres marchés. Cela dit, il est vrai que notre but est de fournir aux vendeurs non seulement des demandes, mais aussi des transactions concrètes. Car c’est là, en fin de compte, que réside leur réel avantage. 

L’ADN de Ricardo est la vente aux enchères. La plate-forme a attiré tous les regards, il y a quelques mois, quand une Ferrari a été mise en vente à un prix de départ d’un franc. Quelle importance revêtiront les enchères à l’avenir? Et constituent-elles un moyen de se tenir un peu à l’écart de la guerre des prix?
Les ventes aux enchères se distinguent fondamentalement des petites annonces. Avec «Car For You», nous traçons une limite claire entre les deux. Les enchères continueront d’être proposées sur ricardo.ch, mais elles s’adressent à un autre groupe cible que « Car For You ». Pour les garagistes, les enchères restent très intéressantes, car elles leur permettent d’écouler rapidement des véhicules. Notamment ceux de marques étrangères, dans le cadre d’échanges.

Une des grandes tendances du secteur automobile est l’économie du partage: comment préparez-vous «Car For You» pour l’avenir, si les gens se mettent à acheter toujours moins de véhicules et à les partager davantage?
La branche de la mobilité évolue, et de nombreux nouveaux modèles d’affaires sont testés en ce moment. De plus en plus d’acteurs étrangers à la branche déboulent également sur le marché avec de nouveaux concepts de mobilité. Beaucoup de choses changeront ces prochaines années. Cette évolution constitue une opportunité pour «Car For You», c’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles Axa a accepté la joint-venture avec Tamedia. Les gagnants de demain seront ceux qui sauront abandonner les concepts usés et auront le courage de se lancer sur des voies inédites. Une chose est très claire pour nous: le site «Car For You» ne sera plus du tout le même dans trois ou dans cinq ans, et ces années seront très riches en enseignements et très intenses. 

Une question personnelle pour terminer: une voiture neuve perd près d’un quart de sa valeur en un an. Et vous, possédez-vous une voiture neuve, ou une occasion trouvée sur Autoricardo?
J’ai dans mon garage une voiture électrique, un véhicule de démonstration, et une voiture pour laquelle j’ai un abonnement auprès d’Upto, agence de location automobile appartenant à Axa.

 

Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie