Carauktion: Plus de garagistes vendent leurs véhicules

Plate-forme d’enchères B2B

Carauktion: Plus de garagistes vendent leurs véhicules

19 mars 2021 agvs-upsa.ch – Le nombre d’utilisateurs ne cesse d’augmenter, de nouveaux Key Account et Sales Managers sont recrutés. Daniel Hablützel, le dirigeant de Carauktion, explique pourquoi la plate-forme surfe sur une vague de succès et comment les garagistes peuvent en tirer profit. 

20210315_artieklbild.jpg
Source: Istock

mig. Monsieur Hablützel, de nombreux garagistes ignorent qu’ils peuvent gérer activement leur parc de véhicules d’occasion sur Carautktion. Vous apportez une solution, quelle est-elle?
Daniel Hablützel, dirigeant de Carauktion:
Il s’agit de notre service externe élargi, qui conseille sur place les garagistes et les exploitants de parcs. Nous montrons que Carauktion se prête non seulement à l’achat de véhicwules, mais également à la vente active.

Le service externe s’est renforcé au cours du dernier trimestre 2020. Comment se présente la nouvelle organisation?
Nous avons embauché Alessandro Lombardo et Daniele Marangi en tant que Sales Managers, ainsi que Marco Fabbri au poste de Key Account Manager. Marlène Eicher restera en première ligne comme Key Account Manager pour la Suisse romande. Avec cette stratégie RH, nous investissons dans la relation avec la clientèle, afin d’être davantage au cœur de l’action. Carauktion se dote ainsi d’une présence en chair et en os, en plus de sa présence en ligne.

Les entretiens personnels doivent donc contribuer à éliminer les éventuelles barrières.
Exactement. Pour les clients qui ne nous connaissent pas ou peu, un accompagnement personnel ou téléphonique est fort utile. Nous pouvons les convaincre de la simplicité et du succès de la plate-forme. Depuis un an et demi, de plus en plus de garagistes saisissent la possibilité de vendre et d’acheter des véhicules sur le canal B2B.

Quels retours avez-vous?
Les garagistes sont à la fois étonnés et ravis d’apprendre que l’on peut également vendre sur Carauktion. Pour cela, deux options: le garagiste peut publier son annonce et mettre le véhicule en vente. Ou choisir la deuxième variante, la plus prisée: avec le «pack sans souci», nous nous occupons de la saisie, de la gestion de la vente, et endossons le risque débiteur. Tandis que les recettes sont garanties, le garagiste peut se concentrer sur la vente en B2C. Les packs sans souci sont indiqués par un logo doré.  

L’appli Value Check promet par ailleurs des gains de temps. Le garagiste peut calculer la valeur résiduelle d’un véhicule. Quelles sont les étapes nécessaires? 
Il faut télécharger dans l’appli une photo de la partie droite du permis de circulation. Via une recherche VIN, la configuration du véhicule est définie et comparée avec notre banque de données. Le garagiste reçoit en quelques secondes la valeur du véhicule B2B la plus proche du marché, établie à partir des données dont nous disposons. Ensuite, l’état du véhicule est saisi et transmis directement dans la prochaine enchère. Un modèle d’autorisation est prévu, via lequel le responsable des ventes peut confirmer ou modifier les prix. Avec le Value Check, le garagiste dispose d’un outil pour le processus de reprise qui lui permet de calculer le prix de la reprise en fonction des données du marché.

À la différence d’autres plates-formes d’enchères comme Ebay, Carauktion mise sur des jours d’enchères fixes. Pourquoi tenez-vous à ce système?
Grâce à ce modèle, le garagiste sait que la clôture des enchères tombe le mardi et le jeudi matin. Cela nous assure qu’au moment de la clôture, quelque 2700 utilisateurs en moyenne se trouvent sur la plate-forme, ce qui va générer des prix maximums conformes au marché. Les prolongations empêchent qu’une offre survienne à la dernière seconde, et garantissent que chacun bénéficie des mêmes conditions.

En dépit de la crise sanitaire, l’année dernière a été prospère, avec 26'300 véhicules vendus. Comment l’expliquez-vous?
Bien que les contrats aient été prolongés dans le domaine des flottes, nous avons reçu davantage de véhicules à vendre de la part des garages. Comme nous vendons exclusivement via Internet, nous avons été épargnés par les mesures de restrictions et de nombreux garagistes ont utilisé ce canal. Autre atout : le report de livraison des véhicules neufs a stimulé les ventes d’occasions.

À votre avis, comment la situation évoluera-t-elle au cours des prochains mois?
De manière positive, pour deux raisons: les échanges de flottes, différés en raison de la pandémie, reprennent. Cela nous permet de proposer plus de véhicules de flottes aux garagistes. En outre, les garagistes collaborent plus intensément avec nous grâce au service externe renforcé, et plus seulement pour acheter. Ils mettent activement en vente leurs véhicules de reprise et ceux immobilisés depuis longtemps. 

Le premier confinement en mars 2020 a entraîné une baisse des prix de 2%. Comment cette incertitude permanente se manifeste-t-elle près d’un an plus tard?
La grande différence, c’est qu’au début de la pandémie, nul ne savait comment réagir. Depuis, le garagiste a un peu plus d’expérience, il sait en général ce qu’il faut faire.  Même si l’offre en mars dernier était légèrement en baisse, nous avons constaté une stabilité des prix. 

Vous venez de signer un partenariat avec le constructeur sino-suédois Polestar, qui produit des voitures électriques. Vous pénétrez sur un nouveau secteur d’activités?
Le thème de la voiture électrique nous est familier depuis plusieurs années, cela se reflète d’ailleurs dans la panoplie des véhicules vendus. Mais nous n’allons pas vendre de bornes de recharge car cela n’entre pas dans le champ de nos compétences en remarketing. Nous sommes ravis de faire partie du nouveau canal de distribution de Polestar. Pour le leasing, nous jouons ainsi un rôle de fournisseur. En tant que garants de la valeur résiduelle, nous reprenons les véhicules au terme du leasing et les réintroduisons sur le marché. 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

15 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires