Deux marques, deux régions: les défis de la passion

Garage Lanthemann S.A.

Deux marques, deux régions: les défis de la passion

18 mars 2021 agvs-upsa.ch – Bientôt 52 ans après la première pierre à l’édifice, les garages Lanthemann ont connu une expansion florissante à travers deux générations. Avec Opel et Skoda, les sites de Cortaillod et Champagne cultivent l’art du renouvellement. ​ 

20210322_artikelbild.jpg
Der Standort in Cortaillod verfügt über eine Garage und eine Carrosseriewerkstatt. Quelle: Florian Fatton.

gro. Un modeste garage sous forme de box avec un lift à l’intérieur: c’est ainsi qu’a commencé l’aventure des garages Lanthemann lorsque le fondateur, Daniel, a décidé de se mettre à son compte en 1969 à l’âge de 22 ans seulement. Son apprentissage en poche, le jeune mécanicien n’était pas du genre à lambiner. En 1970, il inaugurait déjà son premier atelier de réparation toutes marques avant de devenir agent B des marques Ford et Renault. Bien implanté à Cortaillod, il a ensuite décidé de représenter la marque Opel depuis 1981 jusqu’à aujourd’hui, tout en contribuant à la création de la carrosserie Hago en 1982.

La success story ne s’arrête pas là: le nouveau site actuel a été inauguré en 1992 avant de compléter l’offre par un second garage à St-Blaise dès 1993. «Des deux côtés de Neuchâtel, il était impossible de ne pas s’arrêter dans les garages Lanthemann», se souvient Gaël, fils de Daniel, qui a repris le flambeau en 2015. Formé à l’Université de Neuchâtel et titulaire d’un Master en économie, le représentant de la nouvelle génération a baigné dans l’univers automobile depuis tout petit.

Outre Opel, les deux garages ont représenté Alfa Romeo de 2006 à 2016 avant d’enchaîner avec Skoda. Depuis son arrivée, Gaël Lanthemann a eu fort à faire. Outre l’abandon du site de Saint-Blaise, le garage principal de Cortaillod a été profondément modifié pour répondre aux exigences de Skoda tout en offrant un cadre d’accueil plus convivial. En parallèle, un tout nouveau garage a été édifié à Champagne en 2018 pour couvrir la région d’Yverdon. Le site attend l’inauguration d’un lavage self-service en 2021.

«Nos garages constituent des lieux de rencontre et de convivialité autour de la mobilité», explique Gaël Lanthemann. «Nous avons notamment un partenariat avec un nouveau magasin de sport dans nos locaux à Cortaillod et nos clients peuvent pratiquer le vélo à l’intérieur du garage pour se détendre.»

20210322_artikelbild3.jpg
Daniel Lanthemann (à dr.) avec son fils Gaël, directeur incarnant la nouvelle génération. Source: Sébastien Borel / Siebenart pictures

«La raison de notre succès est liée à plusieurs facteurs» poursuit Gaël Lanthemann. «Bien sûr, le choix des marques est important. Opel a longtemps été numéro un en Suisse. Cela n’empêche pas qu’il faut mettre du cœur à ce que l’on fait et se donner les moyens pour répondre à toutes les attentes. Lorsque nous avons pu commencer à collaborer avec Skoda en région neuchâteloise en 2015, c’était une grande opportunité, et nous avons beaucoup investi pour être à la hauteur.»

Membre de l’UPSA, Gaël Lanthemann siège à la commission «Service, technique, environnement» (CSTE) à Berne et profite d’une excellente maîtrise de l’allemand grâce à un séjour linguistique d’un an dans le pays de Goethe. «C’est important d’échanger. Selon avec qui on parle, nous sommes soit les grands parmi les petits, soit les petits parmi les grands. Cela dit, avec mon père, nous avons toujours fait en sorte de ne pas trop porter envie aux autres mais de se demander comment nous pouvions nous améliorer. Il ne m’a mis aucune pression lors de la succession et continue d’apporter un soutien occasionnel, sans jamais s’imposer.» À l’heure où la mobilité évolue drastiquement, les défis sont nombreux pour les garages Lanthemann. «Nos deux sites sont très bien équipés pour accueillir les véhicules électriques et hybrides avec un outillage à la pointe. Pour 2021, notre objectif est d’être entièrement digitalisé. Sur une échelle de 0 à 10, nous étions plutôt à -10», s’amuse le directeur. 

La gestion administrative de l’entreprise et la plupart des documents sont désormais 100% numériques, avec un système d’archivage sécurisé à la pointe. «Désormais, nous voulons atteindre le même degré de digitalisation avec la vente et l’après-vente», poursuit Gaël Lanthemann. «Nous sommes à bout touchant. C’est beaucoup plus écologique et pratique, non seulement pour offrir une plus grande transparence et flexibilité à nos clients, mais aussi pour améliorer nos processus internes. Bien sûr, cela implique de bien maîtriser la culture du changement, mais nos employés l’accueillent très favorablement. Nous gardons bien évidemment le papier et les bulletins de versement pour ceux qui le désirent, mais aujourd’hui, tout le monde utilise son smartphone. Que ce soit pour établir des devis, effectuer le suivi des travaux ou facturer dans des délais ultrarapides, tout est beaucoup plus facile.» 

20210322_artikelbild2.jpgLe garage Lanthemann à Cortaillod offre tout le confort, grâce à des locaux modernes. Source: garage Lanthemann S.A.

Opel ou Skoda, la mise en valeur des véhicules ne se fait pas forcément via des techniques de vente traditionnelles. Si les deux garages à Cortaillod et Champagne organisent des évènements spécifiques du type «vente flash», Gaël Lanthemann privilégie les rencontres à échelle humaine où le simple but est de partager un moment convivial. «Le virus a évidemment bouleversé nos habitudes en 2020», reconnaît Gaël Lanthemann. «Fin janvier, nous avions l’habitude d’organiser chaque année une fondue à Cortaillod et à Champagne. Les clients adorent. Aucune pression n’est mise sur la vente, ce sont des rencontres où l’échange d’expériences et les discussions priment. Je tiens également beaucoup à en profiter pour nouer des partenariats utiles, notamment avec une association caritative à Cortaillod. En attendant que la situation sanitaire évolue, nous mettons l’accent sur des évènements digitaux. Il faut sans cesse innover.»

Avec 50 employés répartis sur les trois établissements (garage et carrosserie à Cortaillod, garage à Champagne), l’avenir paraît assuré pour la famille Lanthemann et ses équipes. «J’ai la chance de compter sur d’excellents chefs d’atelier et de bureau», se réjouit Gaël Lanthemann, qui a également mis l’accent sur la formation de nouveaux apprentis. D’un seul en 2015, l’entreprise en compte aujourd’hui sept dans les trois corps de métier principaux : mécatroniciens, gestionnaires de commerce de détail et employés de commerce. «Je suis content d’avoir du personnel de tout âge et expérience qui suit le rythme en acceptant nos défis!»
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

1 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires