Urs Wernli passe le flambeau à Thomas Hurter

Nouveau président central de l’UPSA

Urs Wernli passe le flambeau à Thomas Hurter

8 septembre 2021 agvs-upsa.ch – Le conseiller national Thomas Hurter, de Schaffhouse, est le nouveau président central de l’Union professionnelle suisse de l’automobile (UPSA). Les délégués de l’association suisse des garagistes ont élu Thomas Hurter pour succéder à Urs Wernli, dont le départ a été dignement célébré au Classic Car Center de Safenwil.

headerbild_920x500px.jpg

sco./mig. Le président central sortant de l’UPSA, Urs Wernli, a comparé ces dernières semaines à une course de relais olympique, ajoutant à l’attention des 280 personnes présentes à la 44e assemblée des délégués de l’UPSA que cela n’avait rien d’étonnant, puisqu’il s’agissait bel et bien d’une passation de relais. Thomas Hurter a été désigné candidat par les présidents de section de l’UPSA en novembre 2020. Cette nomination précoce lui a permis de bien se familiariser avec son nouveau domaine d’activité. Son élection lors de l’assemblée des délégués de Safenwil AG a donc été incontestée. Les garagistes attendent du conseiller national UDC et pilote professionnel de Schaffhouse qu’il soit encore plus à l’écoute de leurs préoccupations en matière de politique industrielle, de formation et des transports.

Urs Wernli dirigeait l’UPSA en tant que président central depuis 2003. Son collègue du comité central René Degen lui a rendu hommage et l’a remercié d’avoir transformé l’association professionnelle traditionnelle en une organisation professionnelle et de branche largement soutenue, moderne et performante. Précisant que les organisateurs lui avaient demandé de résumer ces 18 années en quatre minutes, René Degen s’est exclamé: «Chers organisateurs, quatre minutes ne me suffisent pas pour rendre justice aux formidables services rendus par Urs Wernli.» Celui-ci a néanmoins été honoré comme il le méritait, puisque d’une part les présidents de section l’ont nommé président d’honneur à l’unanimité et qu’il s’est vu remettre un certificat avec l’insigne d’or du mérite. 

Et d’autre part, ses compagnons de route Roland Ayer (président d’honneur de l’UPSA), Ulrich Giezendanner (patron d’une entreprise de transport et homme politique), Walter Frey (président du CA d’Emil Frey SA), Dario Cologna (champion olympique et ambassadeur de l’UPSA) et Jürgen Karpinski (président de la Fédération allemande de la branche des véhicules à moteur (ZDK)) lui ont adressé des messages de salutations chaleureux dans une vidéo de dix minutes. Le président de la ZDK a parfaitement résumé le sentiment général: «Les gens de ton envergure laissent leur empreinte sur le travail de notre branche et sont en même temps les piliers de l’État. Tout au long de tes années d’activité, tu as souvent été un modèle et un précurseur, notamment dans le dialogue international.» Tous les intervenants ont assuré Urs Wernli de leurs remerciements et de leur reconnaissance et ont loué sa diplomatie, sa ténacité et son humanité. «Ton objectif a toujours été que les décisions importantes soient soutenues par l’ensemble du comité central. Cette façon de travailler fait que tu es et resteras un grand modèle pour moi», a déclaré René Degen. 

saalbild_eroeffnung_920x500px_0.jpg

Urs Wernli est resté fidèle à son esprit d’équipe dans son discours de départ et a filé la métaphore du relais. À ses yeux, ce témoin de relais, c’est l’UPSA, la branche automobile et tous ses partenaires. «Chacune et chacun d’entre vous, ici dans cette salle, et parmi les milliers de collaboratrices et collaborateurs dehors, dans nos entreprises, fait partie de ce relais. Et l’engagement de chacune et de chacun, sans exception, est important.» Désormais, «un nouveau défi passionnant» l’attend, pour reprendre les mots de son épouse, Dominique Wernli, dans la vidéo. Sa fille Cilia a ajouté en plaisantant: «… et Maman t’a dressé une longue liste de choses à faire.» 

Au moment de passer le témoin de relais symbolique, Urs Wernli a ajouté: «Je le lâche avec la conviction que Thomas le tient solidement. On peut compter sur lui non seulement en tant que pilote, mais aussi en tant que nouveau président central.» De son côté, Thomas Hurter a constaté avec satisfaction que l’UPSA est aujourd’hui bien positionnée. «Les garagistes sont les premiers interlocuteurs des automobilistes dans le domaine de la mobilité individuelle et ce n’est pas près de changer.» À ses yeux, il ne fait aucun doute que voitures et camions resteront des éléments clés du transport individuel et de marchandises: «La branche automobile a prouvé sa force d’innovation par le passé et continuera de le faire. Les émissions de CO2 des voitures neuves ont par exemple baissé de près de 40% ces 20 dernières années. La branche a aussi réagi rapidement au bond de la demande de motorisations alternatives. Je suis certain que ces progrès techniques, économiques et écologiques vont se poursuivre.» 

En tant que président central de l’UPSA, Thomas Hurter se concentrera sur la direction stratégique de l’association. La direction opérationnelle est provisoirement assurée conjointement par l’équipe bien rodée, compétente et expérimentée de Mobilcity à Berne et par les deux vice-présidents. Son objectif est de soutenir le garagiste dans son rôle de conseiller global en mobilité. Sur le plan politique, le nouveau président central entend ne rien changer à l’attitude constructive de l’UPSA en tant que «voix de la raison».
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

1 + 8 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires