Du courage de décider

14 janvier 2020 upsa-agvs.ch – Lors du traditionnel Dîner des garagistes, le pilote Philip Keil a entraîné les 550 convives à des altitudes vertigineuses. L’ancien commandant, aujourd’hui expert en team building, a appelé les participants à suivre leur boussole intérieure.

beitrag_0008_klein.jpg

abi. L’ancien commandant de bord Philip Keil a vécu une expérience intense dans son quotidien professionnel: peu après le décollage, son avion de ligne a perdu de la portance et plongé en chute libre vers le sol. «J’avais 2 secondes pour décider quoi faire.» Il a tenté une manœuvre kamikaze et pu rattraper l’avion peu avant qu’il ne s’écrase.
 
Les pilotes appellent ce moment où ils doivent faire un choix « decision point ». Quand on a un souci à 13'000 mètres d’altitude, ce n’est pas exactement comme si on pouvait simplement se ranger sur le bas-côté. Marqué par cet incident, il a changé de métier et donne depuis lors des conférences.
 
«Avant d’agir, nous établissons généralement un plan que nous suivons la plupart du temps en pilotage automatique.» Tout va bien tant que les choses se déroulent comme prévu. «Nous sommes alors de bons parents, collègues, amis ou patrons», a déclaré Philip Keil. «Mais tout ne se passe pas toujours comme prévu, que ce soit dans un cockpit ou dans la vie. Et c’est là que cela devient intéressant.» Il s’agit alors de sortir de sa zone de confort et de prendre des décisions. Tout en ayant conscience que lorsque l’on repousse les limites, on prend le risque de subir des revers.
 
Si l’on ne peut pas revenir en arrière pour éviter ses erreurs, on peut au moins les mettre à profit, a souligné Philip Keil. Son appel aux garagistes: «En période de turbulences, vous atteignez votre équipe en lui faisant confiance alors que personne d’autre ne le fait.» Pour cela, il faut toucher les gens. « Et cela passe par le cœur. » Un bon dirigeant parvient à donner confiance en eux à ses collaborateurs.

beitrag_0010_dinner2.jpg
 

Il a recommandé de suivre sa boussole intérieure. «Celle-ci n’est pas juste ou faussée, elle indique une direction», a souligné l’ancien pilote. À ses yeux, il faut la suivre, même si cela exige du courage. Son conseil: changer de perspective avant de prendre des décisions importantes. «Les erreurs que nous regrettons au terme de notre vie ne sont pas celles que nous avons commises, mais celles que nous n’avons pas faites», a-t-il remarqué.
 
Les convives ont suivi son exposé avec grand intérêt, puis se sont régalés de hamachi et de filet de côte couverte de bœuf, tout en échangeant entre eux. Des vins du Vaud ont été servis en accompagnement: un Epesses et un Lune Noire.

Exposé de Philip Keil [PDF]


 
Lisez le compte rendu détaillé de la Journée des garagistes suisses 2020 dans AUTOINSIDE 02/2020.



Cliquez ici pour tout savoir sur la « Journée des garagistes suisses » 2020.
 

vers le haut


 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires