Forte hausse des embouteillages

Trafic routier privé

Forte hausse des embouteillages

27 mars 2024 agvs-upsa.ch – Durant l’année écoulée, les embouteillages ont encore progressé sur les routes nationales, atteignant environ 40'000 heures. Parallèlement, les réserves du fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA) ont – elles aussi – continué d’augmenter. Au niveau des émissions de CO2, la tendance à la baisse s’est pour-suivie en 2023, à la fois pour les nouvelles immatriculations et pour les émissions effectives dues au trafic routier.


Durant l’année écoulée, les embouteillages ont encore progressé sur les routes nationales. Photo: iStock

pd. En 2022, le transport individuel motorisé (TIM) représentait plus de 90 milliards de personnes-kilomètres, enregistrant ainsi une croissance de plus de 5%, et le transport routier est quant à lui resté stable, avec plus de 17 milliards de tonnes-kilomètres transportés sur la route. Dans le même temps, les embouteil-lages sur les routes nationales ont atteint 39’863 heures, soit un nouveau triste record. Pour Olivier Fanti-no, directeur de Route Suisse: «Ces chiffres témoignent à la fois de la résilience et de l’importance du réseau routier national pour le bon fonctionnement du pays. Il est néanmoins urgent d’éliminer les goulets d’étranglement sur les routes nationales, afin d’éviter une hausse du risque d’accidents et un report du trafic sur le réseau cantonal ou communal».

Moyens financiers disponibles
Les réserves du FORTA ont continué d’augmenter, totalisant plus 3,8 milliards de francs de réserve au 1er janvier 2023. Ces moyens sont destinés notamment à l’élimination des embouteillages et à l’achèvement du réseau autoroutier. Olivier Fantino souligne que «Les réserves accumulées proviennent à 100% des usagers de la route. Elles permettront de financer l’étape d’aménagement 2023 des routes nationales sans hausse de taxe ou d’impôts; il n’y a donc pas de concurrence avec le financement du rail ou d’autres dépenses fédérales.»

Baisse des émissions de CO2
Après déduction des mesures de compensation obligatoires, le trafic routier privé a émis environ 11,73 millions de tonnes de CO2 au cours de l’année 2022, soit ce qui correspond à une baisse des émissions de CO2 par véhicule-km de 40% par rapport à 1990. Au niveau des nouvelles immatriculations, les émis-sions moyennes ont atteint 118 g / km d’après les estimations de Route Suisse (selon le nouveau processus de mesure «WLTP», introduit en 2021), ce qui correspond à une diminution d’environ 50% par rapport à l’an 2000. Selon Olivier Fantino «ces bons résultats témoignent des efforts importants déployés par l’industrie afin de mettre sur le marché des véhicules toujours plus efficients, tant pour les voitures que pour les véhicules utilitaires. La tendance à la baisse va se poursuivre.»
 
Le vademecum 2024 de Route Suisse est accessible en ligne à l’adresse www.routesuisse.ch et il peut être commandé gratuitement à l’adresse e-mail info@routesuisse.ch (max. 10'000 exemplaires par commande).
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

13 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires