L’IAA doit lui aussi lutter

7 août 2019 upsa-agvs.ch – L’IAA de Francfort, le principal salon automobile de l’automne, commencera dans près d’un mois. Sous la devise « Driving tomorrow », le salon se présente en tant que plateforme internationale de la transition de la mobilité, ce qui n’a pas empêché 22 marques automobiles de s’en tenir à l’écart sur fond de manifestations d’ores et déjà annoncées par des défenseurs du climat.

iaa_demos_artikel_1.jpg

jas. Des concept-cars visionnaires, l’électromobilité, des propulsions alternatives et des idées en faveur de villes intelligentes : l’univers de la mobilité regardera à nouveau vers Francfort à partir du 12 septembre 2019. Sous la devise « Driving tomorrow », le salon se présente en tant que plateforme internationale de la transition de la mobilité. En qualité d’organisatrice de l’IAA, l’association de l’industrie automobile allemande (VDA) doit toutefois également essuyer des échecs. En effet, pas moins de 22 constructeurs ne viendront pas au salon, si bien que la surface d’exposition réservée a baissé de 30 % par rapport aux éditions précédentes. Alfa Romeo, Aston Martin, DS Automobiles, Fiat, Infiniti, Jeep, Mitsubishi, Nissan, Peugeot, Rolls-Royce, Tesla et Volvo étaient déjà absentes en septembre 2017.

Cette année, ce sont Abarth, Alpine, Chrysler, Dacia, les marques GM Chevrolet et Cadillac ainsi que Mazda et Renault qui ont décidé de ne pas être représentées à Francfort. Suzuki, Subaru et Toyota se tiendront également à l’écart du salon, tout comme Citroën. L’allemande Opel sera donc la seule marque du groupe PSA présente. Les autres constructeurs allemands ont eux aussi décidé de réduire la voilure à l’IAA. À titre d’exemple, BMW a pratiquement divisé la surface de son stand par quatre, le portant de 11 000 à 3000 m2. La marque bavaroise ne dépense au demeurant plus que 6 millions d’euros au lieu de 25 pour sa présence au salon.

iaa_demos_artikel_2.jpg

Mais ce n’est pas uniquement l’absence de diverses marques qui inquiète la VDA puisque le salon est dans le collimateur de défenseurs du climat. Plusieurs appels à d’importantes manifestations autour de l’IAA ont d’ores et déjà été lancés. Une large alliance d’écologistes organise une manifestation et un rallye cycliste aux portes de l’IAA le 14 septembre sous la devise «#aussteigen», qui signifie à la fois «descendre d’un véhicule» et «tourner le dos à quelque chose». Un autre groupement portant le nom évocateur de «Sand im Getriebe!» (du sable dans les rouages) cherche même à perturber le bon déroulement de l’IAA au moyen d’un blocus annoncé publiquement.

La VDA s’inquiète de ces mouvements à proximité du salon et exhorte au dialogue. Compte tenu du débat sur le climat de plus en plus houleux, il n’est pas certain que ce dialogue ait lieu. Même s’ils peuvent se réjouir de découvrir des nouveautés automobiles captivantes, les visiteurs du principal salon automobile européen devront donc se préparer à des situations désagréables dans la métropole de la Hesse du 12 au 22 septembre 2019.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires