Une formation davantage axée sur l’entreprise

«Employé de commerce 2022»

Une formation davantage axée sur l’entreprise

19 août 2020 upsa-agvs.ch – La formation commerciale initiale d’«employé(e) de commerce CFC» est en cours de révision. La nouvelle ordonnance sur la formation devrait entrer en vigueur à la rentrée 2022. Voici les objectifs de performance de la branche automobile et les principales caractéristiques de la réforme.

20200819_kaufleute_text.jpg
Source: médias de l'UPSA

cst. Que ce soit dans l’administration, le commerce, le service à la clientèle, les finances et la comptabilité ou la gestion du personnel, les employés de commerce dans la branche automobile réalisent d’importantes prestations pour tous les domaines de l’entreprise. Comme partout, le champ professionnel se transforme constamment. Le marché du travail se flexibilise, les processus se numérisent à grande vitesse. Le projet «Employé de commerce 2022» de la Conférence suisse des branches de formation et d’examens commerciales (CSBFC) entend réviser la formation commerciale initiale pour la préparer au monde professionnel du futur.

Grâce à la réforme, la formation initiale «Employé(e) de commerce CFC» deviendra plus attractive et plus compétitive. Les lieux de formation collaboreront plus étroitement entre eux, ce qui est essentiel pour encourager les entreprises à offrir des places d’apprentissage et donc pour recruter une relève motivée aussi vite que possible. 

Quelles sont les principales caractéristiques de la nouvelle ordonnance sur la formation ? À l’avenir, la formation correspondra mieux aux exigences des entreprises car elle sera plus axée sur l’exploitation et les compétences opérationnelles. La formation en entreprise sera mieux structurée grâce à des exemples pratiques concrets, ce qui facilitera le mandat de formation des entreprises. Il n’y aura plus de profil B et de profil E dans les écoles professionnelles. En revanche, de nouvelles possibilités plus flexibles seront offertes aux apprentis, leur permettant de tenir compte de leurs points forts et des exigences de leur entreprise formatrice. L’entreprise et les apprentis pourront définir ensemble un domaine à choix, qui dispensera à ces derniers des compétences théoriques supplémentaires. Dorénavant, les performances des apprentis durant les cours interentreprises (CI) seront rassemblées sous la forme de contrôles de compétence CI. Les CI dureront 16 jours comme jusqu’à présent. En outre, il est prévu de supprimer l’examen écrit en entreprise. Désormais, une étude de cas individuelle de 50 minutes, spécifique à la branche, sera menée pour évaluer les compétences opérationnelles A à E.

Parmi les objectifs de performance spécifiques à la branche automobile figurent notamment : commander, vendre et livrer des véhicules, gérer le stock, proposer des options de financement, gérer les dommages, la flotte, la qualité et l’environnement, traiter des cas de garantie ainsi que mener des processus de service.

La nouvelle ordonnance sur la formation sera mise en œuvre à la rentrée 2022. Les partenaires de la formation professionnelle, parmi lesquels figure AGVS, ont adopté une procédure coordonnée. Le processus de réforme est déjà bien avancé: après l’adoption en juin des projets de la nouvelle ordonnance sur la formation, du nouveau plan de formation et du concept sur la procédure de qualification, les documents se trouvent actuellement en audition interne. Lors de l’assemblée extraordinaire des délégués de la CSBFC en décembre, les bases définitives seront adoptées, puis le feu vert pour la mise en œuvre sera demandé auprès du Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI). L’audition par le SEFRI débutera début 2021.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

6 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires