L’UDC Suisse soutient le référendum

Loi sur le CO2

L’UDC Suisse soutient le référendum

20 octobre 2020 upsa-agvs.ch – Vent favorable pour le référendum sur le CO2: l’UDC Suisse a officiellement décidé de soutenir le référendum lancé par diverses organisations économiques. Le parti collectera activement des signatures.​


Source: Istock

abi. L’UDC ne mâche pas ses mots au sujet de la nouvelle loi sur le CO2: «La loi en vigueur jusqu’ici a été transformée par le Conseil fédéral et le Parlement en un monstre bureaucratique composé principalement d’interdictions et d’obligations. Elle met de surcroît en place une gigantesque machinerie de redistribution dans la plus belle tradition des économies socialistes.»

C’est pourquoi l’Union démocratique a décidé de soutenir le référendum lancé par certaines associations économiques, dont l’UPSA, contre la nouvelle loi sur le CO2 et de collecter activement des signatures à cet effet. C’est ce qu’a indiqué mardi le parti, dont le communiqué se poursuit ainsi:

«La thématique du climat est aujourd’hui chargée d’une multitude d’émotions incontrôlées et de faux dogmes, au point que même la démocratie directe suisse et les règles de l’État de droit sont foulées aux pieds.» Et d’en conclure qu’il importe de «garder la tête froide». Pour le parti, l’influence que la Suisse peut exercer sur les émissions mondiales est extrêmement faible, mais elle est en revanche en bonne voie en termes de politique climatique. Elle est à sons sens largement en tête du classement des pays qui font le plus d’efforts pour diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre et elle le restera.

Pour l’UDC, il ne fait au doute qu’elle y parviendra «sans nouvelles interdictions, sans bureaucratie supplémentaire et sans hausse des impôts.» Le parti a même rédigé sa propre prise de position, intitulée «Pour un climat de bon sens».

L’UDC redoute que la loi sur le CO2 ne coûte à la collectivité et à l’économie 30 à 40 milliards de francs sous la forme de hausses d’impôts et de redevances, comme l’augmentation du prix de l’essence. Le parti estime que les charges annuelles d’un ménage de quatre personnes en seront alourdies de 1500 francs.

Kommentar hinzufügen

8 + 5 =
Lösen Sie diese einfache mathematische Aufgabe und geben das Ergebnis ein. z.B. Geben Sie für 1+3 eine 4 ein.

Kommentare